Fleuve Sénégal : Analyse des projets potentiels liés à l’énergie - Focus sur la Sierra Leone

10 mars, 2017

La Sierra Leone compte une population de 6 millions d’habitants et a un PNB de 1,5 milliard de dollars, ou 260 dollars par habitant (classée au 203e rang sur 209 pays dans le monde). L’espérance de vie à la naissance est de 43 ans, et les trois quarts de la population vivent avec moins de deux dollars par jour.

Un des principaux obstacles à la croissance, en particulier au secteur industriel, est le niveau d’électricité produit. En 2005, le pays n’avait qu’une capacité de 11 mégawatt, et il était estimé que seulement 5 % de la population du pays avait accès à l’électricité. La consommation moyenne annuelle par habitant est d’environ 18 kWh, comparée à une moyenne subsaharienne de 460 kWh. La Sierra Leone a également l’un des coûts les plus élevés au monde de production d’énergie et d’électricité.

Hydrographie
La Sierra Leone est une grande réserve d’eau : du nord-est au sud-ouest, le pays est séparé en sept bassins de drainage principaux et en sept bassins secondaires. Certains de ces bassins sont partagés avec la Guinée ou le Liberia et tous se déversent dans l’océan Atlantique. En ce qui concerne les fleuves, il en existe deux qui sont importants, le Niger et le Mano.
La principale rivière du pays se nomme Mitomba ou encore Rokelle. Cette rivière de 400 kilomètres n’est pas accessible à la navigation (dictionnaire encyclopédique des sciences médicales, 1876). On compte, parmi les rivières du pays, les rivières Sewa, Moa, Mongo, Seli, Jong, Baru et Pampana. Les cours d’eau Moa, Sewa, Jong et Seli assurent l’irrigation des terres.

Barrages hydroélectriques existants
Le projet hydroélectrique de Bumbuna (BHP), qui sera en mesure d’alimenter en électricité la Sierra Leone de manière fiable, économique et respectueuse de l’environnement, est achevé depuis peu. Sa mise en service, initialement prévue en décembre 1994 a été ajourné à maintes reprises en raison de l’instabilité dans le pays au début de la période de son exécution et de l’intensification de la guerre civile qui a abouti à la suspension des opérations de mai 1997 à août 2005.

Les projets de barrages
Il y a hélas peu de projets pour la Sierra Leone :
- Un projet de construction d’une centrale hydroélectrique a été lancé en 2012 et devrait être terminé dans les prochaines années, au bord du fleuve Bankasoka32, pour faciliter l’irrigation et pour permettre l’accès à des services d’eau.
- Le projet de construction d’un barrage hydroélectrique a été validé par la Banque Mondiale qui a budgété 138 millions de dollars US33 pour sa réalisation.

Les projets d’énergie solaire
Le gouvernement y voit un moyen de faire sortir la population de la pauvreté à moindre coût : 1850 panneaux solaires ont déjà été installés dans 25 villes. Cependant, cela reste une solution d’appoint car les coûts restent encore trop élevés pour une population si pauvre, le rendement est faible et les consommateurs relativement résistants au changement.

Les projets de lignes électriques
La Banque Mondiale, consciente que le transport électrique est calamiteux, a planifié une ligne électrique entre la Sierra Leone et le Libéria, qui devrait être opérationnelle en 2019.

Anne ALLAIN, Laurent BARRAT, Jonathan LOUIS

Commentaires

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!